Welcome

#278 Ke$ha au Trianon

Ke$ha fait partie de ces wannabe popstars à la crinière blonde qui ne se vêt que de body paillettés. Toujours à la limite de l’extrème vulgarité, la chanteuse enchaîne les tubes dance. Son premier single TikTok a fait le tour de la planète en faisait l’apologie de soirées d’ados américains où la bière coule à flot. Animal ,le premier album a succès, verra le jour en 2010.

Kesha Performs At Trianon

Sauf que Ke$ha n’est pas sortie de nul part. Présente dans le clip de Katy Perry « I kissed a girl », choriste sur Lace & Leather de Britney Spears, Ke$ha arbore le $ dans son nom de scène après une participation à la chanson de Flo Rida « Right Round », pour laquelle elle ne touchera aucun cachet. Depuis la demoiselle suit son chemin, avec un succès mitigé malgré des tubes incontestables. Warrior son nouvel album sort en 2013 avec le morceau au clip illuminati : Die Young.

Le Warrior Tour passait par Paris sur la scène fraichement rénovée du Trianon. Petite salle pour un grand show signé Live Nation, le mastodonte des tourneurs américain.

Kesha Performs At Trianon

J’étais un peu dubitative, n’étant pas une fan majeure de la chanteuse américaine. Mais l’appel de la petite salle et des 34 euros (seulement) de la place ont attisés ma curiosité. Les concerts pop j’adore, mais ils ont généralement lieu à Bercy ou au Stade de France, avec des places allant de 70 à 200 euros. Alors Ke$ha, elle envoie du pâté ou pas ?

Déjà, premier point essentiel, l’intégralité du concert est en live. Accompagnée de deux choristes aux synthétiseurs, Ke$ha tient le show une bonne heure.

Kesha Performs At Trianon

La scène est plutôt minimaliste, faute de place surement. Pas d’écrans géants, ni lumières dans tous les sens et seulement deux danseurs pour assurer l’intégralité du show. En toute honnêteté, au début j’ai trouvé ça un peu cheap. Le body paillettes sur une salle de théâtre sans décor… c’est étrange. Madonna, Britney, Gaga ou Beyonce ont des ambiances tellement poussées et présentes, que l’on est plongé de suite dans l’univers pop. Mais très vite, le ton est donné, les tubes s’enchaînent et le public hystérique font que l’on rentre rapidement dans le concert. Ke$ha et ses danseurs enchaînent les costumes et les chorégraphies, et la scène se transforme en un lieu festif où paillettes et fumigènes viennent rythmer le tout. Déguisements en pagailles, chorégraphies travesties et « caliente », Ke$ha met le feu, provoque gentiment et reste fidèle a son image de bitch dévergondée.

Dans l’ensemble, c’était vraiment très très cool. Ke$ha est plutôt simple, communique, joue et maîtrise. A la vue de la foule en délire on peut dire que la miss a réussi son pari. Petits détails et non des moindres, Ke$ha a eu quelques mots sur la France et Paris, a fait venir des drapeaux français sur scène… De quoi nous cirer les pompes comme il le faut, nous les petits français chauvins.

On remet ça quand tu veux Ke$ha 😉

Victoire.

©Gettyimages

9 Commentaires

  1. Melody

    Je trouve la scène du Trianon un peu bizarre pour un concert US pop mais en regardant les photos, la mise en scène a l’air de fonctionner! Je n’aime pas trop le personnage de Ke$ha mais par contre elle a de bons tubes qui me donnent envie de me lever et de danser devant toi ma Victoire! lol 😉

    xoMelody

  2. Helena

    Bonjour,
    Je dois dire que c est un joli article , meme si je ne connais pas la chanteuse , ca m a fait envie de la decouvrir…
    bisous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :