Welcome

#228 A mon tour.

Ces derniers jours, j’ai lu pas mal d’articles de blogueuses qui poussaient leur coup de gueule ou qui cherchaient à se justifier, surement pour répondre aux innombrables questions de leurs fans, concernant les partenariats, sponsoring et autres affiliations.

budget

Moi-même, lorsque j’ai débuté ce blog il y a presque deux ans (mon dieu que le temps passe vite), je me suis interrogée sur ces pratiques. J’ai hurlé au scandale, critiquant sans états d’âmes ces pratiques qui me semblaient scandaleuses et opportunistes. Un blog n’est pas un travail, et pour moi il reflétait un besoin de s’ouvrir aux autres, ou de reprendre la main sur la vraie information, celle de son coeur et non celle de l’information dictée par les cadeaux, monnaie courante de la presse (pas tout le monde, on est d’accord, fort heureusement). Le monde est politique, on le sait, et évidemment qu’un jugement sur un produit, un film ou une musique sera bien différent si c’est quelque chose que l’on s’est acheté soi-même, où si on nous l’a offert.

Bref.

J’ai lu ces articles de blogueuses, avec toujours le même message qui revient : « j’en ai marre des filles qui ne font ça que pour les cadeaux, ca tue les blogs, blablabla. ». « Moi je suis hyper honnête et respectable, je ne parle que de ce que j’aime, et jamais parce qu’on m’a soudoyée. Je suis intègre ». Cela rassure les lectrices et lecteurs qui se disent qu’ils sont tombés sur la perle rare.

Aujourd’hui, mon avis a changé sur la question, tout n’est pas si rose et pas si noir.

Le blog prend énormément de temps. C’est avant tout un plaisir, un besoin égoïste de s’exprimer, de mettre ses ressentis par écrits. C’est toujours un grand partage, une relation durable avec des inconnus qui vous suivent, et qui partagent d’une manière votre vie. Ma vision n’a pas changé et j’en suis contente. Je ne me lasse pas d’écrire des articles, qu’ils soient peu ou beaucoup lu.

J’ai fait évoluer le design, la qualité des images. Je passe plus de temps sur les réseaux sociaux, je communique, je m’ouvre beaucoup plus qu’avant, je surfe sur des milliards de sites pour apporter du nouveau contenu, apprendre, et faire mieux, ou différemment des autres. Grâce à vous, qui me lisez, mon blog se fait petit à petit une place dans la blogosphère. C’est une véritable reconnaissance, qui me pousse aujourd’hui à continuer. Mais cette reconnaissance c’est aussi le moment où vous êtes confronté à ce que je décriais auparavant, c’est à dire les sollicitations commerciales.

Alors pour éviter de faire la faux-cul bien sous tous rapports, je vais vous raconter ma version des choses. Au début, j’ai été très surprise, et à la fois très contente. Chouette, mon blog arrive aux oreilles de gens qui le trouvent tellement chouette, qu’il veulent s’y associer pour communiquer. Ne nous voilons pas la face, ça flatte carrément l’égo. Alors premier réflexe, j’ai envie de dire : « oh oui oh oui », pour ne froisser personne et continuer à intéresser les foules. Un partenariat pourri pouvant dans le futur en amener un meilleur me dis-je. Puis après les 30 secondes d’euphorie, je me calme, je décortique le sujet, je pense à ma ligne éditoriale, à mes lecteurs, et surtout à moi. Et là, il faut parfois savoir dire non. Franchement ce n’est pas facile. Je suppose que quand on est Betty, vu le nombre de demandes qu’elle doit recevoir, il est plus facile de refuser et de faire le tri. Quand le blog débute et que le premier mail commercial arrive, ce n’est pas la même affaire.

Quand la fatigue pointe le bout de son nez, que les commentaires peinent à venir sur le blog, que votre nombre de fans ne décolle pas, il m’arrive souvent de me dire : vu le temps et l’énergie que tu passes sur ton blog, accepter un cadeau ou un article sponsorisé, ce n’est qu’un juste retour des choses. C’est ta rémunération pour le temps passé, et puis merde, tu ne le voles à personne, c’est le jeu ma pauvre lucette !

Puis, le blog en plus de prendre du temps peut coûter de l’argent. Un nom de domaine (c’est en cours d’ailleurs, lol, je réfléchis…), des logiciels pratiques qui simplifient la vie, parfois de l’équipement (appareil photo, éclairage etc), un design de blog plus poussé (ce thème wordpress par exemple) etc…

Tout ça pour dire que personne n’est dupe, et que j’ai appris à relativiser et à reconsidérer la question. C’est facile de critiquer la blogosphère quand on débute, qu’on veut s’y faire une place et qu’on idéalise un peu ce petit monde plutôt fermé. Je ne jette plus la pierre aux articles sponsorisés, ou aux cadeaux de marques… tant qu’ils sont intelligents.

Car voilà le fond du problème : le bon sens. Et c’est surement de ça dont certaines blogueuses manquent cruellement. Aujourd’hui, le peu de partenariat que je fais sont ceux que j’ai choisi. 99% du temps, c’est moi qui ai contacté la marque, parce que je l’avais repérée, et que j’avais envie d’en parler. Je ne vais jamais aux soirées presse et autres évènements blog, car je n’ai pas envie de me sentir obligée de parler de quelques chose parce qu’on m’a offert une coupe de champagne ou des petits-fours. Je reçois par exemple des livres en ce moment… qui ne me correspondent pas du tout. Je n’en parle pas… (mais ca ne m’empêche pas d’en recevoir, c’est bizarre…)

J’ai réalisé une fois un article sponsorisé et il était mentionné. Ca m’a payé mon design de blog et bientôt mon nom de domaine. J’ai fait en sorte que cet article ne soit pas influencé, la seule contrainte était d’y placer un lien. J’ai donc détourné le sujet pour y raconter quelque chose qui corresponde au blog et qui puisse vous intéresser. Et j’avoue, j’ai adoré l’exercice. Je suis super bonne dans la contrainte, je prend un malin plaisir à écrire quand le thème est imposé, et d’y trouver un angle intéressant.

Le premier partenariat que j’ai fait était avec la Maison de Thés Mariage Frères. Je les ai contacté, toute seule comme une grande, parce que je suis une fan absolue de leurs produits. Parce qu’ils ont aimé mon blog, ils ont accepté d’organiser déjà deux jeux concours avec moi, pour que je puisse partager ma « passion » avec vous. Bien sûr quand j’organise des jeux concours, sachez que je ne reçois pas de cadeaux, je ne vois jamais en vrai le lot que je mets en jeu.

La seule rémunération que je demande pour ces jeux que j’organise, c’est d’aimer ma page facebook. (Et je vais terminer là-dessus). Le nombre de j’aime apporte de la reconnaissance, une visibilité, et du crédit à votre blog. Avant les gens likaient n’importe quoi, aujourd’hui la donne à bien changée. On réfléchit à deux fois avant d’aimer une page, de peur d’être spammée et fichée. Les Like sont rares et sont donc précieux.

C’est la seule bassesse à laquelle je me suis adonnée, je l’avoue. Je profite de ce post pour m’excuser auprès de ceux qui ne peuvent pas jouer du coup :/

Pour les courageux qui ont tenus jusqu’au bout (désolée pour les pavés), je vous embrasse 😉 Et à très vite !

Champagne ! Je vous aime, et le pire, c’est que c’est vrai.

Victoire.

Crédit photo ©Corbis

33 Commentaires

  1. Paula

    Moi aussi j’ai tenu jusqu’au bout !
    Avoir du sponsoring quand un blog est pas mal lu me semble normal… D’autant plus que ça permet de faire découvrir à tes lecteurs/trices (en manque d’inspirations) de nouvelles choses ! Et ça, c’est chouette !

    Tes articles sont toujours bien tournés et jamais tu nous a proposé d’articles bâclés, pour ça merci ! 🙂

    Fidèle depuis tes débuts, j’espère et je souhaite une bien longue vie à ton blog car c’est un plaisir de te lire.

    Bises
    Paula

  2. Pour être de l’autre côté de la barrière, en accompagnant des clients qui veulent communiquer auprès de blogueurs et blogueuses, je te rejoins complètement sur le fait que tout cela doit se faire en bonne intelligence et de manière qualitative ! Les moches partenariats ça existe, et dans les deux sens, quand on voit certains blogueurs qui demandent des sommes astronomiques et qui sont prêts à publier sur tout contre deux petits fours, où est l’intérêt ?!
    Il n’y a pas de honte à se faire payer en monnaie ou en produit ou en J’aime quand on propose un support de qualité et que les annonceurs sont choisis pour des raisons d’affinités et de pertinence, ça a toujours existé et ça existera toujours !
    A nous, quand on vous contacte de susciter votre intérêt (j’encourage toujours mes client à aller au contact direct du blogueur, à lire les blogs quelques mois avant de contacter, bref de se familiariser à des univers avant tout, car, à mon sens, c’est comme ça que ça peut fonctionner, surtout quand on est pas une grosse marque qui a déjà un gros capital sympathie) et à vous aussi de prendre les devants et de biens choisir vos partenariats et d’y réfléchir en amont ! Et y a pas, en général, quand c’est de qualité bah ça choque pas et les retours aussi sont de qualité !

    Continue comme ça mon p’tit !

    PS : non je te lis pas pour te caser mes clients rassure-toi! Toi, c’est pour mon plaisir ! 😉

      • Je suis une star avec un gros bouton sur le menton depuis ce matin (je vis un drame, tu voudrais pas te faire sponsorisé par Biactol ?! ) mais il paraît que les star au naturel elles en ont plein des boutons alors je m’en fous t’as qu’à voir Cameron Diaz !

        Sans rigoler, continue comme ça avec ton équipe et tes principes mais surtout en te faisant plaisir! C’est comme ça que tu nous fais plaisir !

  3. C.

    Ma choupette ! Tu as été la première à m’intégrer dans la blogo.. je ne sais pas pourquoi tu l’as fait ou si même tu t’en es rendue compte.. le fait est qu’aujourd’hui tu es un des piliers de mon aventure parmi les blogueuses et y’a pas un jour sans que je vienne faire un tour par chez toi pour trouver une raison de boire ma coupette (c’est une image hein !) ! Tout ça pour dire que j’aime la façon dont tu mènes ton blog et j’ai confiance en tes choix ! Tu transpires l’intégrité.. et tu n’avais en aucun cas besoin de te justifier de quoique ce soit ! Tenir un blog c’est un sacré investissement en temps et argent.. si on comprend pas ça on a rien compris.. l’envie et la jalousie les filles c’est pas joli joli !! Bref l’attaque ou critique est aisée.. il faut juste laisser glisser.. Moi jte kiffe ! J’ai adoré lire ton pavé ! Et j’ai adoré prendre le temps d’y répondre !
    (et pourtant je suis malade avec la tête en vrac et peut etre que c’est pas très clair !!)
    Le mot de la fin : Yes You Can !
    ❤ ❤ !!!!!!

    • C’est vrai, en plus personne ne m’a rien reproché. Disons que ca m’agace tous ces posts pour dire : moi je suis une sainte, les autres elles sont méchantes. Je voulais juste écrire ici que je ne suis pas une sainte, mais je m’efforce de rester intègre ! Et c’est pas tous les jours évidents 😉
      Pour te répondre sur ton « intégration » dans la blogo, je n’ai pas réfléchi. J’ai de suite vu un potentiel, du goût, du talent, de la bonne volonté, de la sympathie… Bref un énorme coup de coeur, et ce quasi immédiat. Je te lis aussi à chaque nouveau post, et pour le moment, j’ai juste envie de te féliciter (comme si j’avais une quelconque légitimité pour!). Je vois en plus que tu organises des jeux concours (au top!), mais appuyés d’interview etc, je trouve que ton blog grandit super vite, et ce succès est vraiment mérité et j’espère que ça va grandir encore et encore !
      Et puis t’es une des rares à faire un blog melting pot comme moi, où tu fais du DIY, de la déco, de la mode, de l’e-shop tout ça tout ça. J’attends tes billets d’humeur !

  4. C.

    Y’en a eu un post d’humeur souviens toi sur J’adore de Dior ! ^.^
    C’est beau tout ça ! => larmette (la maladie l’amour je ne sais pas ! ;p )

  5. Au moins, tu es franche^^ (qualité que non pas certains blogueurs malheureusement) Et puis, partenariats ou pas, tu as toujours gardé la même ligne de conduite…Mon blog débute, et pour être honnête, pour l’instant je ne me pose pas la question des partenariats. Comme toi, j’écris pour le plaisir d’écrire^^ ! Bonne soirée!!

  6. J’aime beaucoup ta franchise, comme d’habitude d’ailleurs 😀
    Je ne crois pas que c’est mal de faire des articles sponso ou accepter un partenariat tant que ça reste dans la ligne éditoriale du blog.
    J’ai aussi eu des articles sponsorisés à écrire, bien qu’ils soient plus rares que les partariats (cadeaux, bons d’achat,…).
    J’en ai refusé un finalement car le sujet ne me correspondait pas et je n’avais aucune idée de comment tourner la chose.
    Et pourtant, je retrouve ce même article que j’avais refusé sur le blog d’une autre. Sans aucun réel effort de rédaction ou d’adapation à ce que la blogueuse écrit habituellement. Ça, je ne peux pas. Je n’écris pas beaucoup mais j’ai besoin que ce qui se trouve écrit sur mon blog soit issu de mon raisonnement (je ne sais pas si je suis très claire, hum :/)
    J’ai aussi refusé des partenariats car le site qui me contactait ne m’intéressait pas et ne correspondait pas à mon style (chapeaux, collants, écharpes, j’en passe et des meilleurs…)
    Enfin bref, le plus important c’est que notre blog nous ressemble au maximum. Même si j’ai vendu mon âme au diable (j’y vais fort), c’est un enfer qui me ressemble ^^
    Bisous ma Victoire ❤

    • C’est vrai, je trouve que tu résistes drolement bien à tout ça. Je n’ai jamais senti dans ton blog l’influence de telle ou telle marque, sponsor etc. Rien que pour ça, bravo, car le blog mode, on le sait c’est la vitrine à tout et n’importe quoi !
      Bises ma belle

  7. Lombeline

    Merci Victoire de tout partager avec nous, de jouer la transparence et surtout de si bien écrire ! C’est si rare de nos jours !
    Tes articles (ou une partie de toi) nous accompagne chaque jour ou presque et c’est une journée plus triste qui s’annonce si ton billet n’est pas encore arrivé et qu’il lui faut quelques jours pour voler jusqu’à nos gmails !
    Grâce à toi, on vit au plus prêt d’une vraie parisienne, qui, telle une petite souris, nous délivre toutes les coulisses de la blogosphère, nous fait découvrir des merveilles et concotent des surprises ! Surtout ne change rien, car nous aussi on t’aime !
    Vivement le prochain billet !

    Ps: je suis follement jalouse de ton nouveau cousin !!!!!

  8. Hello Victoire,
    Je suis plutôt d’accord avec toi : il n’y a aucun mal à faire des partenariats du moment que c’est fait en toute transparence. Or pas mal de blogueuses ne mentionnent pas le fait que le post soit sponsorisé. Je trouve que quand on accepte de faire un partenariat ou quand on a reçu des produits en cadeau (ce qui m’arrive parfois), il faut l’assumer et le dire ne serait-ce que par honnêteté intellectuelle. Pareil pour les liens sponsorisés : plein de blogueuses en mettent dans leur post sans préciser qu’il s’agit de publicité, alors qu’en passant la souris dessus on voit que ce sont des liens d’affiliation.
    C’en est venu au point que quand récemment j’ai fait un post pour présenter la boutique d’une copine (elle ne m’a pas payée, pas offert de cadeau) et je me suis posée la question : est-ce que je précise que ce N’EST PAS un partenariat ?
    La confiance c’est important et même si je continue à lire certains blogs parce que la blogueuse est sympa ou que les photos sont jolies, je ne me fie plus à leurs avis sur un produit ou une marque. Un peu comme avec la presse féminine : ça me divertit, mais ce n’est plus une référence pour moi en matière de recommandations produit.
    Bon week-end, bisous

  9. Je suis une blogueuse trop débutante pour m’être intéressée à ces sujets, mais je conçois tout à fait le partenariat dès lors qu’il a une cohérence et qu’il correspond réellement à tes goûts. Et si en plus ça te permet d’offrir un design encore plus agréable à tes lectrices, qui s’en plaindrait ?

  10. Si ça vous permet de vous faire un peu d’argent de poche, vous avez bien raison et vous avez bien le droit ! Tant que votre blog ne se transforme pas en catalogue de pub (comme certains) et que vous continuez à publiez aussi vos contenus à vous… Je dirais même que ça ne regarde pas les autres la façon dont vous dépensez vos gains ! Malheureusement, beaucoup de gens trouvent ça mal de gagner de l’argent avec un blog (en fait, ils considèrent que le travail que vous faites avec votre blog doit être entièrement gratuit tel un don pour eux) et surtout veulent savoir combien vous gagnez « grâce à eux » (on ne sait jamais, des fois que vous deveniez millionnaire avec votre blog…) pour mieux vous critiquer après. Mais bon, là je parle d’une petite catégorie de personne uniquement qui aime râler pour rien. Hein ! Je ne fait pas une généralité. Et même s’il y aura toujours des gens comme ça, heureusement, il n’y en a pas beaucoup !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :