Welcome

#211 Top 10 des soirées à éviter (Nouvel an)

Malgré une fin du monde annoncée fin décembre, 2012 n’échappera pas à la règle, et au traditionnel réveillon du nouvel an, toujours aussi problématique. A l’heure où j’écris ces quelques lignes, sachez que mon programme n’est toujours pas défini, mais je sais d’ores et déjà où je n’irai pas. Que ma trentaine me serve de leçon, je ne reproduirai pas les fiascos des années précédentes, crise ou fin du monde n’étant pas de bons prétextes pour replonger tête baissée.

1) le week-end improvisé dans une capitale européenne.

A coup sûr, le moyen efficace pour se ruiner, se les geler et passer une soirée pathétique. Rien de bien ne s’annonce dans votre entourage pour le 31 ? La flemme d’organiser quelque chose ? La solution miracle et qui permettra de se la raconter auprès des collègues : le nouvel an à Berlin, Londres, ou Amsterdam… avec des amis, pour la plupart du temps, fantômes. Au final, vous partez en couple, ou seule, à l’étranger, faire la tournée des bars. Mais l’avantage, c’est que vous changez de décor et que vous rigolerez avec des étrangers dans une langue différente de la vôtre. Rires en perspectives. Ou pas. Se bourrer la gueule à Paris ou Amsterdam, ça ne change pas grand chose, sauf que ça vous a coûté une petite fortune en train, avion ou bus, et hôtel.

2) La soirée avec la grand-mère

Marche aussi avec l’arrière grand-oncle ou toute personne vous étant affiliée. A Noël, on a déjà eu sa dose de famille, le 31, chez Victoire Roset, c’est entre amis. La grand-mère regardera Arthur sur TF1, ou sinon elle avait qu’à se manifester le 24 ou le 25.

3) La soirée avec Arthur sur TF1

Plutôt mourir. Je préfère encore aller au cinéma, et souhaiter la bonne année au vendeur de glace, que de me taper Arthur qui fait semblant de fêter le 31 avec Lorie et Amel Bent, dans une émission enregistrée deux mois avant.

4) Faire 5 soirées en une.

Vous avez trop d’amis, vous êtes demandée telle l’ambassadrice du Japon ? A la recherche du meilleur plan, de la meilleure soirée, et pour être sûre de ne pas s’ennuyer, pourquoi ne pas faire toutes les soirées ! Un passage éclair chez chacun, vous aurez vu des centaines de gens, bu des tonnes de champagne différents, et vous pourrez dire à tout le monde que vous comprenez très bien la vie de Serena et Blair, et qu’on sous-estime leurs problèmes quotidiens. Pas de jaloux, vous serez partout !… Sauf que c’est aussi le meilleur moyen de rester des heures sur le trottoir à attendre un taxi, en jonglant avec les soulards, ou pire, de faire la bise de bonne année à votre voisin dans le métro. Méga loose.

5) La soirée avec les collègues.

Vous avez bien sympathisé cette année avec votre voisine de bureau ? L’assistante de direction vous colle un peu à la machine à café, et vous n’avez pas su lui dire non ? Vous voilà fraîchement invitée dans une soirée avec vos collègues. 9 chances sur 10 pour vous retrouver avec le connard du bureau d’en face que vous détestez, ou pire avec votre boss. Mais ce qu’on oublie de dire, c’est surtout que si vous êtes pompette, il y a de fortes chances que les conneries que vous raconterez se retrouvent aux oreilles de tous le 2 janvier à la reprise du travail. Très mauvaise idée donc.

6) La soirée en amoureux

Il y a la Saint Valentin pour ça, voyons, quelle idée.

7) La soirée seule, volontairement, avec une bonne glace, et un bon film.

Malgré le charme que ça peut avoir, pour toutes celles et ceux qui vivent en appartement, c’est aussi le meilleur moyen de tuer ses voisins. Vous allez détester les entendre faire la fête, hurler à minuit, écouter le petit bonhomme en mousse, alors que vous vous faites l’intégrale de Bridget Jones. Pétage de plombs assuré.

8) Inviter ses voisins et faire une grande fête de quartier ou d’immeuble

Ca ne marche que dans les séries américaines, type Desperate Housewives. Forcément, ils sont généralement que 6 ou 10 acteurs maximum, ils n’ont pas d’autres amis, c’est donc logique. Mais dans la vraie vie, Wisteria Lane n’existe pas, donc on oublie cette idée saugrenue. Et puis une fois que vous avez convié tout votre immeuble chez vous, c’est la porte ouverte à tous les emmerdements possibles et imaginables le reste de l’année. No way.

9) La boîte de nuit

Cassage de porte-monnaie en vue. Beaucoup de risques de se retrouver avec tous les paumés du nouvel an, ceux qui n’ont pas d’amis, de famille, ou les célibataires en rut. Par contre, il y a beaucoup de chances de ne pas finir seule dans son lit le matin au réveil, j’avoue. Ce scénario est valable toute l’année, mais le 31 c’est quand même vachement glauque.

10) La soirée de couple avec enfants

Dois-je vraiment vous dire pourquoi ? Je suis en couple certes, mais je n’ai pas d’enfants. Vous croyez que j’ai envie de me taire à 23H parce que les enfants dorment, que j’ai envie de les surveiller toute la soirée et de trinquer au milieu des purées et biberons ? Tssss. Noël c’était bien hein, ça suffit !

Reste maintenant à savoir quelle option il me reste…

Quelqu’un organise quelque chose ? 😉

Victoire.

Image d’illustration : Elegant Asian woman drinking Champagne on New Year’s Eve — Image by © Hill Street Studios/Blend Images/Corbis

 

13 Commentaires

  1. Jordane

    Je crois que je vais être raisonnable, j’étais dans la situation 4, ca va se réduire à deux je crois! Bon réveillon à toi « Vicoton » 😉

  2. Il ne reste pas beaucoup d’options … pour ma part, je suis pas des masses motivée pour une grosse fiesta cette année et n’ait toujours pas choisi. J’aurais tendance à rester à la maison tranquille mais ton billet me dit de faire l’inverse …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :