Welcome

#180 La propagande Rochers Suchard

Ca fait plusieurs jours que les panneaux Clear Channel ou Jc Decaux nous affichent de drôles d’affiches publicitaires concernant les Rochers Suchard. L’agence de communication Young et Rubicam a mis le paquet pour remettre au goût du jour les rochers chocolatés.

En temps de crise, l’axe créatif porte donc sur le savoir s’accorder des petits plaisirs, afin d’affronter la grisaille ambiante. Consommons, certes, mais surtout du chocolat, c’est bien connu, rien de tel pour lutter contre la dépression. En soi, je ne suis pas là pour critiquer l’axe publicitaire, qui est complètement dans l’air du temps, et tout à fait compréhensible. En tant que professionnelle de la publicité, je ne vais pas remettre en cause l’axe stratégique de la communication des rochers Suchard.

Par contre, même si je sais que les mémoires sont courtes, les bonnes vieilles méthodes un peu limite ont été réutilisées. Quoi de mieux, se dit le créatif en panne d’inspiration, que d’utiliser des codes éculés pour créer des affiches revendicatrices. Deux choix s’offrent à lui : mai 68 et ses affiches d’étudiants aux beaux-arts, et la propagande russe Stalinienne. Après tout, Nike l’a déjà fait avec ses affiches pour le Nike Park à la défense il y a quelques années, puis plus récemment Obama pour son investiture… Alors pourquoi pas les rochers Suchard.

D’un point de vue purement graphique, ces codes ont prouvés leur efficacité, en plus d’être franchement esthétiques. Par contre, ce qui me gène c’est l’histoire qu’il y a derrière. L’URSS n’était pas connue pour être un pays démocratique, et la propagande communiste du siècle dernier, que ce soit Mao, Staline et leurs amis, on a connu mieux comme période de l’histoire. Nike à l’époque avait été soumis à pas mal de critiques sur cette communication. Je me rappelle également des centres E.Leclerc avec l’agence Australie qui avait repris les codes de Mai 68 pour leur campagne sur le pouvoir d’achat. Mai 68 a cette cohérence que ce fut essentiellement une révolution bourgeoise puis ouvrière, pour plus de liberté et contre l’austérité du régime Gaulliste d’après guerre. Ce furent des codes utilisés par le « peuple », et non par les partis politiques (enfin tout est relatif, lol). On ne peut pas forcément en dire autant de la propagande communiste russe et chinoise.

Suchard crée le mouvement pour la libération du plaisir… avec comme signature : « Liberté, égalité, rochers ». Ils lancent même leur radio libre, dans l’esprit de l’Angleterre d’après guerre… Mélange des genres  un peu absurde, tout ça n’est-il pas un total contre-sens? A l’époque, les messages de propagande vendaient du rêve aux concitoyens… pour mieux les endormir et masquer une réalité que l’histoire nous a conté ensuite.

Suchard nous vend donc du rêve avec ses rochers, pour mieux nous entuber ? Finalement, c’est plutôt très honnête, non?

Victoire.

11 Commentaires

  1. J’ai adoré ton analyse. J’ai écrit un article sur le même sujet il y a deux jours. On est sur la même longueur d’onde, globalement.

    Je serais ravie de publier un EDIT avec un lien vers ce chouette article que tu as écrit, pour mettre en perspective l’avis que j’ai donné, si tu es d’accord 🙂

  2. Je trouve qu’il y a une incohérence entre la charte graphique à la « propagande communiste » et le message « liberté, égalité, rocher ». L’URSS n’étant pas un modèle de liberté… Et puis du coup l’image de mai 68 aurait plus collé à « mouvement pour la libération du plaisir »… là sincèrement je ne comprends pas. Je trouve que la charte graphique est vraiment vraiment marqué et de loin occulte le message. Les mini rochers qui tombent me font penser au débarquement, mais encore une fois, le rouge, la typologie, le point levé sont vues en premier.

    J’espère que les publicitaires ont bien fait des recherches sur l’histoire de la marque et que nous ne trouverons jamais de lien entre Suchard et Le Petit père des peuples.

    Le pire dans cette histoire ça sera, les « gens » qui ne verront pas le lien, ni comprendront la symbolique.

    Comme toi je ne veux pas critiquer le choix stratégique, je me pose juste la question et cherche vraiment à comprendre.

    • C’est certainement un manque de culture certain, ou tout simplement la volonté de marquer les esprits. Ca fonctionne, la pub passe son temps à réutiliser des codes qui sont dans tous les esprits. Mais ceux-là sont quand même vraiment touchy, on ets d’accord.

  3. Ah Ah j’adore!
    Faut savoir que Suchard a toujours fait fort dans ces campagnes de pub.
    On se rappelle de celle où les rochers étaient associés à des hommes vantant leurs « mérites » sur un site de rencontre, puis cette campagne originale avec les slogans « pas avant le mariage », « Dieu merci on peut encore montrer un rocher nu »…
    Mais là, je dois avouer que je suis restée un peu perplexe ce matin en voyant la photo d’Anne-Charlotte sur Twitter.
    Si tu veux, et après ton analyse: Avant, Suchard me vendait du rêve et je dégustais ces rochers en toute naïveté, maintenant et avec cette campagne, les rochers me font toujours saliver mais je sais que je me fait entuber.
    Alors oui, c’est plutôt honnête.

  4. Ping : Comme un goût de soviétisme chez Suchard « Tentaculte

  5. En effet, c’est un peu poussé comme pub. Je suis vraiment bon public mais j’avoue que là, c’est un peu limite.
    Enfin, c’est quand même réussi parce que j’ai envie de chocolat maintenant (j’me fatigue -__- )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :