Welcome

#148 Anti-fête de la musique

Alors que je découvrais le remix de Bad Girl de M.I.A (avec Missy Elliot et Rye Rye) j’ai eu envie d’écrire cette article. Pas pour vous faire découvrir ce morceau, pas très intéressant (moi et le hip hop, ca fait 4) mais pour parler fête de la musique.

Il faut que je me rende à l’évidence, je n’ai plus 20 ans. Je ne suis plus lycéenne ni étudiante. Je ne prend plus plaisir à arpenter les rues de Paris en pleine nuit, ivre d’alcool bon marché du Franprix spécialement ouvert pour l’occasion, où défilent, entre les clochards, quelques jeunes soucieux de battre leur record de taux d’alcoolémie. Je n’aime plus prendre le métro à 4 heures du matin, au milieu des vomis et des quelques âmes égarées qui ne retrouveront leur route qu’une fois la nuit passée sur un banc de la capitale.

Aujourd’hui, je travaille, telle l’ouvrière modèle, et subis une pleine période de compétition ravageuse (poke Djerem ;). Je rentre chez moi tard, et il ne me reste pour motivation que d’allumer la Télé, en espérant que M6 me propose un programme palpitant, tel « C’est du propre ». J’ai l’impression que les deux mamies bio-maniaques du PAF font le boulot à ma place, dans mon appartement qui ressemble à un terrible chantier ces derniers jours. Ca me rassure.

Sauf qu’aujourd’hui, 21 juin, c’est non seulement l’été, d’ailleurs célébré par un tonnerre des plus redoutables, mais aussi la fête de la musique. Chouette initiative de notre feu-député Jack Lang, qui lui permet encore aujourd’hui de passer pour le ministre de la culture… à vie. Je n’ai rien contre, bien au contraire, un peu de festivité ne fais pas de mal, surtout en période de crise planétaire. Mais là, je suis exténuée. fatiguée, éreintée, éteinte, morte. Je ne rêve que de mon doux oreiller moelleux liberty, qui m’attend tout frais tout beau.

Pas de problème, pourquoi te plains-tu Victoire, va donc te coucher ! Me direz-vous. Bien sûr. Sauf qu’un chanteur bas de gamme s’est lancé comme défi d’arroser ma rue de toute sa sono. De reprises médiocres en solos pénibles, cet homme a décidé que c’était aujourd’hui le moment de jeter à la figure du monde son pseudo talent. Son quart d’heure de gloire j’aurais aimé, mais on est bien parti pour ces 5 heures. Quel performance, même Prince n’en donne pas autant à ses concerts. Même NRJ12 s’avoue vaincu et n’arrive pas à couvrir le son du barde du 17e. Fichtre.

Mais on ne peut pas tout lui reprocher, grâce à ce grand artiste de comptoir, j’ai écris ces quelques lignes, et vous fait partager un moment glorieux de ma vie trépidante de vieille parisienne. Alors merci toi le recalé de la star ac, le chanteur du jeudi, la star du PMU. Et vive la musique !

Victoire.

PS : ah oui, si vous avez envie de rire un coup (et aussi de participer !) allez voir mon super tumblr de la mort (merci Asos) lancé hier :p

8 Commentaires

  1. djerem

    Merci de l’honneur que tu me fais là! 😀 Plein de poke pour toi… Et dechires tout à ta compétition !!
    Moi aussi j’ai croisé quelques Assurancetourix ce soir, mes carreaux sont toujours en place, c’est un moindre mal. Mes tympans eux, saignent!
    Et sinon pour le reste ça n’est que partie remise….. ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :