Welcome

#136 Les nuits du Lou

Hier soir, un couple d’ami m’a convié à découvrir un jeune artiste, au concept plutôt novateur, lors d’un concert intimiste à domicile. Je ne savais pas du tout à quoi m’attendre… Mais j’aime le risque, surtout à plusieurs, alors je me suis laissée convaincre. Tout ce que je savais, c’est qu’il fallait réserver sa présence par mail, et ensuite se rendre à l’endroit indiqué pour 22H. Quentin Laffont alias « Lou. » nous ouvrirait les portes de son appartement, et nous offrirait un concert… ultra privé.

Le concert à domicile, le rêve de tous les amoureux de la musique. J’avais entendu parlé du groupe Nach, et de ses 4 membres. Quentin fait partie des musiciens de ce groupe, mais par contre je n’avais aucune idée du style de musique qui allait être proposé, Quentin livrant ses compositions personnelles.

L’adresse doit rester secrète, dans une petite ruelle non loin d’un quartier animé de la capitale. Une grande porte de garage est fermée, on doit attendre que l’hôte nous ouvre ses portes. Edgar (interprété par Gaspard Fouquet), le majordome nous invite à entrer et nous souhaite la bienvenue aux Nuits du Lou. Nous sommes 20 convives à pénétrer dans la cour intérieure parsemée de bougies. Je me sens vite à l’aise au milieu des projections vidéos murales et des vieux livres. Un petit vestiaire est même à disposition, ainsi que du vin. On se laisse, mes amis et moi, très vite imprégnés par l’ambiance chaleureuse et conviviale.

On est ensuite invité à rejoindre le salon de Quentin Laffont qui est déjà installé au piano, accompagné de son ami violoncelliste (Guillaume Latil du groupe Nach également). Les invités prennent place parmi les coussins ou tabourets mis à disposition dans tous l’appartement.  On plonge alors complètement dans une ambiance très parisienne, un peu d’un ancien temps. « Lou. » vêtu d’un jean, un haut de forme et une marinière rouge, est complètement habité par les mélodies qu’il nous propose. Je m’imagine sur la butte Montmartre, buvant de l’absinthe dans un vieux troquet du siècle dernier. 1 heure d’envoûtement total, de musique à texte, douce et mélancolique. (La musique peut évoquer parfois celle de Benjamin Biolay pour vous faire une idée un peu plus précise).

Je suis ressorti de ce concert surprise… très agréablement surprise. C’est une expérience inédite et plutôt incroyable. On se sent très privilégiée, proche de l’artiste, et complètement dans son univers, rien est laissé au hasard. Un vrai moment magique, et plutôt rare.

Quentin et ses amis vous invite à rester encore un peu après le concert boire un verre, fumer une cigarette, échanger avec eux. Jusqu’à minuit, heure à laquelle la magie finit d’opérer telle Cendrillon, les nuits du Lou ferment leurs portes.

Vic.

Les nuits du Lou ne font que commencer. Si vous souhaitez profiter d’un concert intimiste à domicile sur Paris, vous devez réserver une place en allant sur le site : http://autourdulou.fr/

Concert gratuit. Néanmoins, une participation dont vous êtes seuls juges vous sera demandé à la fin du concert.

Photos by Parisiandays 

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :