Welcome

#111 Saint Valentin

L’épreuve fatidique du mois de février approche. Chaque année on l’attend, elle pointe le bout de son nez au milieu de la neige et des pistes de ski, remplie de chocolats et de bons sentiments. La Saint Valentin. Véritable fête marketing pour booster les ventes au mois de février, les amoureux se doivent d’être célébrés le 14 février de chaque année.

Je déteste la Saint Valentin. Je déteste les fêtes de toute façon, célébrer la mère, la grand-mère, le père et maintenant les femmes un jour par an, quelle idée saugrenue. Par principe, et parce que je suis une méga rebelle, fêter l’amour le 14 février, en même temps que la terre entière, ca m’angoisse.

Premièrement, dans sa vie, et bien on est pas tout le temps amoureuse. Je ne suis pas née une alliance au doigt, et souvent, coïncidence ou pas, le mois de février était un mois mort question amour. Il fait froid, on a une peau de merde, on ne s’est pas encore remise des kilos des fêtes de fin d’année, bref, la cata. Et puis beaucoup de jeunes hommes durant l’adolescence préfère fuir à l’approche de la fameuse date, cela fait toujours l’économie d’une boîte de chocolat. Quand on a 14 ans, ce n’est pas une mince affaire, si si j’vous jure.

Deuxièmement, quand on est en couple, c’est un peu la date à ne pas louper. Même si au fond tout le monde s’en moque, aucun des deux ne peut omettre ce jour. C’est un devoir, pour ne pas vexer l’autre. La date anniversaire du couple, ou même l’anniversaire de son conjoint, on peut toujours oublier malgré les représailles évidentes. Au pire on le fêtera le lendemain. La Saint Valentin, non. C’est le 14 et pas un autre jour. Même si cela tombe un lundi, et qu’on a eu une journée bien pourrie au travail.

Troisièmement, si on n’oublie pas et qu’on se prête au jeu, et bien il faut surprendre son conjoint ou sa conjointe. Aller au resto, sortir le grand jeu, les pétales de roses, le cadeau, les bougies, rien ne doit être épargné. Dans les films, c’est toujours incroyable et féérique, la pensée commune nous pousse un peu à essayer de reproduire ce genre d’images fantaisistes. Le pompon, c’est qu’il faut passer à la casserole ce jour-là, c’est inévitable. Si monsieur a sorti le costume trois pièces et le champagne, c’est qu’il a une idée derrière la tête. C’est LE jour où la migraine n’a aucun passe-droit. Imaginez la pression, il faut donc avaler une boîte de Doliprane et prier dame nature pour ne pas être indisposée.

Quatrièmement… rien. Un jour, vous êtes amoureuse. Vraiment. Vous avez croisée votre âme soeur et tout semble naturel, vous êtes bien, sans chichis. Mal coiffée, gueule de bois, malade ou déprimée, on vous aime quand même en retour pour ce que vous êtes, et ce dans tous vos états. Ce jour-là, la Saint Valentin, vous vous en moquez, c’est un jour comme un autre, un jour où vous aimez et êtes aimée. Vous pouvez vous contenter d’un plateau télé sous un plaid, de laisser un post-it d’amour sur le frigo le matin, et ce sera la plus magique de toutes les Saint Valentin. Vous adorez ne pas vous prendre la tête et sortir la robe à sequins. Vous imaginez les autres s’entasser dans des restaurants bondés où il fallait réserver l’année précédente. Vous aimez Cupidon, les cœurs roses et les MonChéris.

 

Depuis que je t’ai rencontré, j’aime la Saint Valentin.

 

Victoire.

18 Commentaires

  1. Je crois que le dessin de Peynet me fait encore croire à la St Valentin. Mais bon, mes ex ont toutes rompus avant ! (sauf une je crois ) .. je n’ai jamais eu à me creuser la tête pour le fameux caaaaaadeeaaau, à griller des francs aux euros … Allez ! zou ! Valentin ne peut pas que rester le prénom du fils de Yves Montand.

  2. La saint Valentin c’est sans moi et cela depuis tjrs en couple ou pas!
    Pas de resto en amoureux ou entres copines celibs, je trouve cela déprimant!

    Comme tous les ans le 14 fevrier passera comme un autre jour et surtout je ne veux ni fleurs, ni chocoloats, ni cadeaux, rien de rien…
    Il est prévenu et on est tous les 2 d’accord alors ca tombe bien. Bises

  3. Ah bah voila, tu as bien résumé mon (notre) état d’esprit ! Hors de question d’aller au resto par « obligation ». Comme le dit si bien mon chéri: tous les autres jours de l’année au moins tu ne fais pas la queue chez le fleuriste !
    Ce matin en me levant j’ai trouvé des croissants avec un petit mot d’amour, lui recevra au bureau en fin de semaine une boite surprise de cookies. mais ce qui est sur, c’est que nous ne feront rien de spécial et nous ne nous offrirons rien le jour de la saint valentin ! C’est tous les jours qu’on s’aime !

  4. Ah enfin un article qui résume parfaitement ce que je pense de cette fête typiquement commerciale !
    Non pas que ce soit le fait d’être seule qui me fasse la détester (loin de là, je ne suis pas stupide à ce point !) mais j’estime qu’il n’y a pas besoin d’un jour en particulier dans l’année pour se dire qu’on s’aime !
    Demain je souhaiterai une bonne fête à un bon ami à moi qui s’appelle Valentin, et puis c’est tout ! 😉

  5. Je survalide. Je suis dans le dernier cas (amoureuse et plus rien à prouver). Par contre, mon mec étant actuellement en vacances à BALI (oui tu as bien lu, je le déteste) je crois que même le post it sur le frigo ne sera pas d’actualité pour moi!
    Par contre je ne suis pas sûre de valider tout ce foin qu’on fait tous les ans à base de « nan mais c’est archi commercial, jamais je fêterai ce truc). Comme tu le soulignes justement, tout dépend de ton état d’esprit, alors je plussoie tout autant les nanas qui se sentent de faire péter la robe à sequins que celles qui ne ressentent pas le besoin de fêter la St Valentin.
    Bises!

  6. Christine

    oui mais ça ne m’empeche que vous pouvez la feter malgré tout, en solo ou entre ami
    passer un week end aventure, ça fait passer cet période !!

  7. Pour nous, ce sera l’occasion d’enfin faire péter la bouteille de champagne qu’on devait déjà boire pour nos 5 ans (fin novembre). On ne boit jamais d’alcool lorsque nous sommes que tous les 2 (dommage, ça ne me déplairait pas ^^ ) mais là, c’est une raison pour boire du champ’ (et de penser à toi aussi hihi!)
    Toutes les autres années, on s’offrait des cadeaux et on fêtait un peu (resto et ciné si je me souviens bien). Mais cette année, c’est un peu la crise. Tant pis, je vais pas en pleurer! Et puis, on aura le champ’ pour nous consoler.
    Je ne déteste pas cette fête mais je comprends qu’elle soit critiquée à cause du côté commercial. Et puis c’est vrai que mecs comme filles, chacun à la pression de son côté 😀

  8. Ping : #231 Bonobo | VICTOIRE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :