Welcome

#75 Oh Land aime la maroquinnerie

Hier soir, Je me suis rendue au concert de Oh Land à la Maroquinnerie (Paris). Je vous avais présenté cette jolie chanteuse danoise il y a quelques semaines, et j’avais hâte de la découvrir sur scène, défendre son nouvel album.

Première surprise, je devais être la plus vieille de la salle. Moyenne d’âge : 18 ans max. Je ne pensais pas du tout que son public était en mode teenager ou lycéen. Premier coup de vieux.

Deuxième surprise, une première partie dont j’ai oublié le nom, un croisement entre Cure et Indochine qui fait du Superbus. Là je suis vraiment plus au goût du jour.

Ensuite arrive Oh Land, après un bon 40 minutes d’attente, dans une chaleur qui commence à devenir insuportable. C’est sympa l’hiver, mais pour les concerts, c’est vraiment pénible. Echarpe, manteau, sac, pull, c’est pas la fête. Passons 😉

La demoiselle arrive en robe ultra moulante ras la moule couleur chair, avec de la moumoutte cousue dessus. Deux oreilles de renard arborent ses cheveux dorés. La playmate est dans la place. Pourquoi pas. Elle commence son récital dans un décor ultra simpliste, avec pour seul ornement un amas de ballons blancs où se reflètent quelques jeux de lumière. C’est frais, c’est tonique, c’est live, c’est plutôt chouette. Oh land est resplendissante, classe, fraîche, espiègle. On voit tout de suite que c’est une ancienne danseuse, ses mouvements sont maîtrisés et vraiment bluffant. J’avoue avoir passé mon temps scotchée devant sa silhouette parfaite et l’enchaînement de ses petites chorégraphies à tendance militaire cheerleader.

Quelques fausses notes, quelques ratés, Oh land n’est pas une grande chanteuse, mais l’ensemble est cohérent et abouti. Son show, cela fait des mois qu’elle parcoure l’europe, est rodé. Accompagnée de seulement deux musiciens, avec qui elle semble se fendre la poire, le concert est minimaliste, mais parfait pour une salle de 500 personnes comme la maroquinnerie. Oh Land est a 1 mètre de moi, et cette proximité rend le concert très agréable. Tout son album est passé en revue, le show dure une bonne heure, plus quelques rappels. Elle propose même de venir boire un coup à côté avec qui veut bien l’attendre. Je laisse les adolescents patienter dans le froid, pour moi, c’est direction Menilmontant et un taxi, avec un sentiment un peu partagé, mais la satisfaction de l’avoir vue dans une aussi petite salle. Peut-être est-ce la dernière fois si le succès arrive, ce que je lui souhaite.

Bonne journée à tous 🙂

Victoire.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Un commentaire

  1. Ping : Sous ma douche #2 | Label Ingénue

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :