Welcome

#52 Whitney mais pas Houston

Critique du mardi bonjour ! Comme je l’avais précédemment annoncé, je me suis décidée à me lancer dans plein de nouvelles séries à la rentrée. Je vous ai déjà parlé de The New Girl la semaine dernière, en format sitcom de 25 minutes, aujourd’hui c’est au tour de Whitney, nouveau show lancé en grande pompe par NBC aux Etats-Unis.

On suit les aventures de la fameuse Whitney (jouée par  Whitney Cummings), la brune trentenaire, en couple depuis 5 ans avec Alex, un bobo beauf aux cheveux long. Ils s’aiment mais ne baisent plus, ça la traumatise, et elle décide de remettre du piment dans son couple. That’s the pitch.

Elle a 4 amis :  un couple qui s’aime depuis un an (formé d’une rousse, Lily (ca ne vous rappelle rien?) un peu bête, et d’un indou, Neal, décalé), Roxanne une amie blonde célibataire et qui le revendique, façon lesbienne aigrie garçon manqué brut de décoffrage, et un dernier ami masculin, Mark, le mec ultra lourd qui drague tout ce qui bouge, pâle copie de Barney Stinson (en moins joli et beaucoup moins drôle).

On ne change pas une équipe qui gagne : 3 filles, 3 garçons, une blonde, une brune et une rousse. Le quota ethnique est représenté également. On imagine déjà très bien les couples qui vont se former (y’en reste plus qu’un) et les histoires qui vont en découler. Le tout sur des tonnes de rires préenregistrés bien lourdingues. On nous refait Friends 20 ans après, et on surfe sur le succès de How i met your Mother qui dure depuis 7 ans.

Résultat des courses et verdict : c’est nul. Les acteurs ne sont pas très bons, ce n’est pas vraiment drôle. J’avoue avoir de plus en plus de mal avec les rires forcés et les 3 décors studios pour l’intrigue. Les personnages sont moches (à part Whitney), et beaucoup trop cliché. Ils accumulent les blagues potaches : je tombe par terre, j’ai un dressing de malade mental mais j’arrive a mettre la même robe que la mariée (oui y’a un mariage dans le premier épisode, mais pas de nos héros) etc etc.

Je me rappelle lors de mon séjour à Manhattan, en août dernier, de toutes les campagnes de publicité pour lancer la série, pourtant très accrocheuses. Je m’attendais à un show drôle plus dans la lignée de Sex and the City. Et bien c’est loupé. Je ne pense pas regarder le second épisode, si quelqu’un d’entre vous persiste et signe, et me trouve un intérêt à continuer, je reconsidérerais peut-être ma position…

Bon mardi à tous, l’été indien c’est fini !

Victoire.

9 Commentaires

  1. Ahah j’adore ton article! Je viens de lire sur un autre blog l’avis totalement inverse sur la série. Au moins ça équillibre les points de vue! Je vais tester, histoire de voir à quoi ça ressemble mais si c’est comme tu le décris pas sur que je continuerais.

  2. Tu n’as pas été plus loin que le premier épisode ? Quand je regarde une série, j’essaye de regarder une saison entière pour me faire une idée, des fois même 2 avant d’être totalement écoeurée. J’ai vu quelquefois de bonnes évolutions 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :