Welcome

#24 Message du soir bonsoir

Bonne nuit les gens 😉

Bon c’est la cata, je me confonds en excuses, je suis impardonnable. Je sais que vous avez déjà tous fui : Victoire n’est pas fiable, sa raison par jour, tu parles, c’est plutôt la raison par semaine… blablabla.

Il paraît qu’il faut se faire rare pour être aimée. Regardez Mylène Farmer et son vivier de fans hystériques qui la suivent depuis presque 30 ans. Ultra rare donc ultra fash.

Mais bon, je pense qu’en 2011, ce n’est plus vraiment le cas. Prenons pour exemple une Lady Gaga, un clip par mois, un album par an, un show TV par jour. Et c’est fash. Même Mylène a changé son fusil d’épaule, elle nous pond des opus tous les ans aussi… mais le succès n’est plus là… merde ca marche pas non plus.

Je m’égare, je ne vais pas vous refaire un post d’excuses bidon. Cette semaine fut riche en évènement, comme d’habitude dans la vie parisienne et trépidante de Victoire Roset. Une bloggueuse toute fraîche, Léa, a parlé de moi, avec un message super gentil, qui me va droit au coeur. Ce genre de message qui vous donne envie de rebrancher WordPress et d’écrire des âneries. On est rien, une plume, ou plutôt un clavier virtuel, on écrit sans savoir vraiment qui nous lit, on tweete un peu en espérant interesser du monde, et là, badaboom, un petit mail qui fait chaud au coeur. C’est super de voir que tout le monde n’est pas pourri, que des gens savent dire quand ils apprécient quelque chose, c’est top. A force d’évoluer dans un monde égoiste, ou tout le monde se regarde le nombril, ou chacun pense à sa pomme et jalouse le voisin, c’est assez rare pour être souligné. Alors merci très chère pour tes mots, tes encouragements, et ton article à mon sujet. Plus flatteur tu meurs, mais l’excuse était parfaite pour faire péter le Krugg ce soir ! Pour les twittos, n’hésitez pas à suivre Léa sur twitter : @OTOSbyLea

Promis, demain je vous fait un article, un vrai, un sujet, de la musique, de la mode, de la bouffe, de la critique, je ne sais pas encore mais je vais trouver. Finalement là où je suis la mieux, c’est quand je me pose devant mon clavier et que j’écris sans réfléchir, ce qu’il me passe par la tête.

Bonne nuit, ou bonjour 🙂

xoxo,

Vic.

4 Commentaires

  1. Tu vois même quand tu n’as rien à dire, c’est intéressant, jubilatif, enivrant, à tel point que lorsque j’arrive au bout, je me dis: ah c’est déjà fini 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :