Welcome

#18 Facebook ou comment détruire sa vie sociale.

Post du lundi sous la pluie bonjour !

Aujourd’hui, on va parler du réseau social aux 700 millions de membres : Facebook. Tout le monde a facebook, tout le monde se doit d’être sur facebook, c’est devenu aussi important que d’avoir une boîte mail, un accès haut-débit, une carte bancaire, ou se nourrir. L’homme a de drôle de priorités en 2011, internet est devenu un droit fondamental, et facebook aussi. Qui conçoit aujourd’hui sa vie sans youtube, google, voyages-sncf, ventes privées et j’en passe ?

Evidemment, obligation professionelle oblige, après avoir galéré sur le réseau myspace et ses pages a code barbare, je me suis retrouvée sur facebook, à l’époque ou une seule langue était disponible, l’anglais, et où seuls de vrais humains un peu dubitatifs s’y retrouvaient. On y mettait nos photos persos, on créait des groupes avec nos amis, on installait un aquarium ringard sur notre page et on s’offrait des cadeaux gratuits pour faire plaisir. Le web sans artifices, sans reflets miroirs, sans animations flash qui pompent toute la RAM, était fun. Pas de pub, on retrouvait nos amis, on draguait gentiment des inconnus, et on était over hype car les gens continuaient à tchatter sur msn et faisaient leur quête de notoriété sur myspace. Puis ce qui devait arriver arriva. Facebook fut à la portée de tout le monde : nos parents s’y inscrivirent, les ados prépubères, et toutes les stars ou pseudo vedettes, marques en tout genre se mirent sur le réseau social, et la poursuite d’amis et de fans commenca. On garde toujours sa page Facebook, mais aujourd’hui, plus question que j’y poste quoi que ce soit, ni photo ni message perso.

Pourquoi garder Facebook me direz-vous ? Et bien j’ai fait le test. J’envoie un mail à un ami… au mieux, j’ai une réponse dans la journée, sinon le lendemain. J’envoie un message sur facebook à ce même ami… j’ai une réponse dans les 5 minutes. Facebook est devenu indispensable pour communiquer, envoyer des mails, organiser son anniversaire ou la prochaine soirée avec ses potes. Tout ca se passe en off, on verouille tout, on masque tout, on évite les crises de jalousie des non-conviés. Cela devient une vraie galère technique d’organiser sa vie sociale mais on a pas le choix.

J’en reviens maintenant au comment du pourquoi du titre du post. Je remarque que le téléphone sonne de moins en moins. Pourquoi gaspiller du forfait? Prendre des nouvelles fraîches? Facebook nous permet en deux coups de clavier de saluer tout le monde, de liker le moindre statut qui donne l’impression d’intéragir avec la personne. Waaaaa j’ai 400 amis, trop classe, ma vie est débordante. 400 amis que je ne connais pas ou plus, dont je souhaite leur anniversaire sans leur taper la bise ni leur téléphoner. 400 amis avec qui je partage une photo de mes vacances, qui vont voir finalement à quoi je ressemble, et se dire qu’ils ont partagé ce moment avec moi. Et tout cela de chez moi, ou de mon travail, le cul sur ma chaise, devant un écran. Evidemment ce n’est pas vrai pour tout le monde ou tous ses « amis ». D’ailleurs on les trie par liste, par limited profil, car oui, maintenant, on peut officiellement trier ses amis : toi t’es sympa, toi t’es moins sympa, toi je te garde on sait jamais, toi ca fait fash’ d’être ami avec toi mais je sais même pas qui t’es, toi je veux jouer avec toi a farmville, toi t’es le cousin du mec de ma soeur, mais je peux pas te blairer et politiquement je suis obligée d’accepter ta requête, mais tu ne verras rien de mon profil !… Passionant.

On est même ami avec les chanteurs chanteuses, les acteurs et les marques. My best friend is coca cola et Jenifer ! Youpi ! Je prie pour que Matt Pokora mette un like sur ma tof !

Triste monde tragique. J’en reviens de ces réseaux sociaux qui permettent de booster sa « social life », j’ai l’impression de l’avoir perdu.

Je regardais 20 minutes ce matin, un article disait qu’aux états-unis et canada, le réseau social perdait des abonnés : 6 millions aux states, et 1,6 au canada. Le début de la fin ? Une prise de conscience collective ?

Résolution de l’été 2011 me concernant, renouer avec la fonction téléphone de mon smartphone, et organiser ma vie sociale… dans le réél. Cheers mes amis, à bientôt autour d’une coupe !

Vic.

8 Commentaires

  1. Aaaaaaaah facebook ! au début c’est vrai que c’était fun, j’étais genre une des seules parmi mes copains a être inscrite parce que ma correspondante japonaise m’avais invité (mais j’y comprenais pas grand chose avant de me décider à me pencher sur la question). Tu m’as faite marrer avec le coup de l’aquarium, parce que j’en avais un et qu’on s’envoyait des poissons avec mon frère et ma meilleure amie ! ahah
    Bon par contre, le coup qu’il rappelle les anniversaires c’est cool parce que j’ai 0 mémoire en la matière et que c’est la lose (bon de le souhaiter sur fb d’accord, mais c’est ça ou rien maintenant! doux souvenir de mes anniversaire ou je recevais une tonne de sms……)
    C’est par ou pour tout casser ?

  2. looooooooooooooooool mido! ben je suis d’accord c’est devenue indispensable pareil moi aussi j’etais la quand « cetait encore en anglais » d’ailleurs concernant le mien il est tjrs en anglais et bon franchement c’est du m’as tu vu c’est un peu malsain ca empeche de faire la demarche de voir les VRAIS gens dans la vraie vie… en plus bonjour les tracas quand les boss collegues de bureau te rajoutes…… pas un cadeau!

  3. C’est pas faux ce que tu dis, et j’ai beau avoir une centaine d’amis je le suis vraiment qu’avec 5/6 d’entre eux… pour une autre partie se sera de bon potes et le reste ben je pourrais m’en passer
    par contre je reste fidèle aux mails, je suis très sms, très blabla autour d’un verre ou d’un coup de fil… je m’appelle pas missbavarde pour rien… et je bosse dans la com bien que c’est connu qu’au sein d’une agence de com personne ne communique 🙂

    • pierre

      Mais c’est souvent comme ca, dans la vraie vie, de toute facon…
      Avoir plus de 100 amis est deja une ineptie!
      Facebook tue la relation sociale, de la simple amitie à la vie de couple (j en sais quelque chose).
      Je preche, seul, dans le desert…

  4. Ping : Quitter Facebook ou la vie après la mort ! | De tout et de rien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :