Welcome

#5 Who run the world ? Jean.

Hellos les internautes,

Jean Dujardin a été consacré, hier à Cannes, meilleur acteur. Bon a priori, pas de quoi fouetter un chat. Cela est toutefois un symbole, et plutôt positif pour nous tous, pauvres gens modestes et normaux, qui vivons dans l’anonymat.

Jean est passé par Graine de Star, a essayé de percer avec le Nous C Nous avec ses trois petits camarades. Quelques apparitions télés et quelques fans grattés, sans facebook ni twitter, il se transforme en loulou. Il rencontre sa chouchou, à la vie comme à l’écran. France 2 pète les audiences, et le voici au cinéma. Des films par ci par là, de l’humour grostesque, aux bonnes blagues bien écrites, des rôles de plus en plus dramatiques, et nous retrouvons notre Jean, quelques années après, sacralisé à Cannes. Le festival international du film.

Moi je dis bravo, je lui tire ma capeline ! C’est vrai, soyons honnêtes : il part d’un télé-crochet. Un parcours exemplaire, aucune frasque connue de la presse people, un couple qui semble solide et équilibré. Merde quoi, une vraie success-story qui nous fait rêver. Alors je suis fière de son prix, je suis fière de son parcours, car Jean finalement, c’est un peu le rêve de chacun d’entre nous. Et ca veut dire que c’est encore possible, en 2011, de réussir sans faire son Mickaël Vendetta ou grâce aux sous de papa maman ou de leur nom de famille. Bravo Jean et santé !

Hier sinon c’était les Billboard Music Awards 2011. Une énième cérémonie américaine, pretexte pour voir les pop stars bouger leur popotins sur du boom boom boom. Grande absente : Lady Gaga, qui sort son album aujourd’hui « Born This way », au cas où vous l’auriez loupé (c’est à dire que vous vivez dans une grotte). Du coup toutes les autres se sont empressés d’enfiler leur body latex !

Je vous épargne les performances de Rihanna et Britney, je poste juste la performance de Beyoncé, qui vaut vraiment le détour, pour tous les amateurs de pop, de graphisme, d’entertainment et de show. Les victoires de la musique peuvent rougir de honte :

Vic.

6 Commentaires

  1. ouaip ! internet n’était pas là quand Dujardin a débuté ! Et Ruquier était drôle à l’époque sur France Inter dans « Rien à cirer », avec les blagues et les mots « cochons » de Patrick Font.
    Je n’ose imaginer un 3615 code MVendetta 😀 remarque il n’a pas encore pensé au SMS surtaxé pour tchatter avec lui sur sa Beaugossitude.
    Bon sinon, Cannes, je m’en fout, le palais des Festivals, ses marches vont être recouvert de quelques traces de pas sous le tapis rouge. ça ne sera pas aussi clean .. !

    Pour Beyoncé, une erreur dans sa carrière : un duo avec la Gaga. La Gaga est déjà une erreur, et elle n’avait rien à foutre à Cannes !

  2. Je viens de découvrir ton blog. J’aime bien ton style d’écriture !
    Et sinon à propos de Jean Dujardin, c’est sympa de voir qu’il existe encore des gens qui peuvent reussir par la seule force de leur talent et de leur travail, sans l’intervention d’internet.
    Bruno Salomone n’a pas vraiment eu la même chance par contre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :